google-site-verification: googlede319a3eacee1517.html Ecrire est un sport de combat: 2012

samedi 22 décembre 2012

Vacances

Interruption momentanée pour cause de paresse...

Une bonne nouvelle, quand même.. Ce sera pour Janvier


Vous pouvez le pré-commander ICI

vendredi 21 décembre 2012

Manque


Quelqu'un me manque absolument, ces jours-ci. Il s'appelait Patrick Dewaere..... Je pense qu'il était le seul à pouvoir affronter l'outre dangereusement auto-centrée qui deffraie l'actualité en ce moment (dangereusement auto-centré comme un certain autre, bien plus petit, notre Naboléon, avec qui il est pote.. comme par hasard!…).... Le seul à pouvoir lui dire ses quatre vérités, à la baleine, avec quelque raisonnance.... Le pire que j'aie entendu, ces derniers jours, c'est, je pense, le fameux “on brûle ce qu'on a adoré”. Manque de pot, je l'ai jamais aimé, le Gégé.... Dès les “valseuses”... Je ne pourrais vous dire quoi.... Un truc dans le regard, une manière d'occuper l'espace, le nez en forme de fesses... (A ce propos, ce qu'il aura fait de pire, quand même, c'est peut-être de jouer Cyrano...). Mais si vous l'aimez à mort, comme tous les gens qui ont besoin d'icônes, je vous fous la paix, hein!.... C'est bien connu : je suis aigri....

jeudi 20 décembre 2012

Annonce


Vous voilà prévenus.....


mercredi 19 décembre 2012

Promesses


Bien... Poncifions un brin!.. Une fois de temps à autre, ça ne fait pas de mal.... Un sage, et je me moque de savoir qui, a dit un jour : les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. Deux exemples récents : l'aéroport de Notre Dame des Landes et Marseille, capitale culturelle 2013. Pour ce qui concerne les avions, d'abord, on voit très bien que Jean Marc promet sans cesse mais que, à la fin, les avions vont se poser... dans le cul des autochtones... Comment peuvent-ils croire une seconde en la sincérité de notre très germanophile premier ministre ? Je vous avoue, j'en reste interdit. Autre exemple, donc, Marseille.... Caubère hurle à la lune parce que ses multiples projets pour valoriser Suarès, poète marseillais, au travers de son spectacle « Marsiho » (Marseille en provençal) se trouvent exclus de la grande fête 2013... Mais qu'est-ce qu'il croit, Caubère ? Que Marseille 2013 va réellement mettre la « culture » en avant ?.... J'en ai le cul troué....

mardi 18 décembre 2012

Boulot


Y'a plus de boulot, les gars.. Y'en n'a plus... Les machines nous ont remplacés.. On a gagné.. le vieux rêve humain de plus se casser a abouti... On devrait être tous en vacances.... Manque de pot, vous voulez retourner à l'usine.... Travailler encore, comme dirait le camarade Lavilliers (qui, lui, ne bosse plus depuis longtemps..). C'est cuit, les gars !.... Tout ce qui reste à faire, maintenant, c'est récupérer le pognon.... Là où il est... Dans les poches des riches qui, eux, l'ont amassé, le fric venu de votre sueur, depuis des siècles...

lundi 17 décembre 2012

Cult' hure....


Il est un truc qui, à tous les coups, me plie en deux de rire. C'est quand j'entends un expert ou un commentateur parler de “culture” lorsqu'il évoque une tradition. La religion, évidemment, la place du travail dans la vie des pauvres gens, le football, mais parfois bien pire, des choses comme le voile ou l'excision. Culture !... Pas de quoi rire, me direz-vous. Et bien si.... Simplement parce que c'est vous qui faites ça, parce que vous êtes convaincus que vos petites habitudes maniaques peuvent être élevées au rang de “culture”. Les puissants, eux, savent ce que c'est que la culture et ils continuent d'aller l'apprendre à Normale Sup ou à Polytechnique. C'est à pisser de rire parce que vous êtes les gentils acteurs dociles de votre propre domination, une fois de plus. Rira bien qui rira le dernier.

samedi 15 décembre 2012

Au boulot

Aujourd'hui, je vous fais travailler... Je vous donne trois noms et vous fouillez..... Alain Supiot, Bruno Trentin, Christophe Dejours.......... un peu plus LA........ Encore plus ICI

vendredi 14 décembre 2012

Suite.....

La première chose que ferait un groupe de survivants à une catastrophe naturelle, accidentelle, nucléaire, qui ne laisserait sur Terre que très peu d'humains, la première chose, ce serait d'élire un “chef”......

jeudi 13 décembre 2012

Lafarguisme

Tant que vous ferez la queue à Pôle Emploi pour avoir un “travail”, un “Empoi”, comme disent les syndicalistes, tant que vous n’aurez pas compris que l’”Empoi” est la dernière manière à la mode de vous dominer, simplement parce que vous affirmez sans cesse que sans “empoi”, vous n'êtes rien, comme si vous pouviez n'être “rien”, perversion à quoi vous encouragent tous les gouvernements, tous les partis politiques, tous les syndicats et même tous vos amis, et bien, bande de larves, vous continuerez de développer des maladies mentales et ce monde ne changera pas.... Ce qui, un jour, vous sera renvoyé, comme d'habitude, en pleine face, parce que, soi-disant, vous aurez été responsables de la chute de notre monde, en acceptant tout bonnement l'inacceptable... “Entubés” (comme dirait un élu “socialiste” à propos de Mittal)... Mais “entubés” jusqu'à la garde. Je vous souhaite bien du plaisir anal....

mercredi 12 décembre 2012

AVIS

Compte tenu de mes origines prolétaires, des engagements communistes de mes aïeux, de tout un tas de choses qui demanderaient des pages et des pages d'explications, explications que vous pourrez d'ailleurs découvrir tout simplement en lisant mes livres, je suis très encoléré par le récent épisode “Florange”. Néanmoins, et, peut-être, contrairement à ce que vous pourriez en imaginer, je ne parviens pas à prendre parti pour l'un des camps ou pour l'autre. Un peu comme pour ce qu'il est convenu de nommer “conflit” israélo-palestinien, qui n'a jamais été un conflit, puisque l'un des camps n'équivaut pas l'autre, militairement parlant, mais dans lequel, humainement, l'un des camps ne peut et ne pourra jamais être considéré comme “supérieur” à l'autre. J'aime autant les Israéliens que les Paletiniens, pris un par un. Dans le cas “Florange”, de même, mon coeur ne penche vers aucun camp. Cette contradiction, ce conflit interne va se traduire, dans les jours prochains, par un certain nombre de considérations intempestives. Comprenne qui pourra.

mardi 11 décembre 2012

La fin....

Les Mayas étaient manifestement des crétins... Demain, c'est le 12/12/12... Si la fin du monde arrive, c'est évidemment et forcément demain, enfin.... le 12-12-12 à 12h12....

dimanche 9 décembre 2012

Ecoutez-moi, écoutez-moi..

Vous pouvez réécouter les élucubrations de la star sur Alternantes FM le 8/12/12 LA...... Le téléchargement est hélas un peu long (jusqu'à 20mn..)...... Pascal

samedi 8 décembre 2012

A la radio

Aujourd'hui, samedi 8/12, je suis invité dans l'émission "Bouquins en Bretagne" sur Alternantes FM à partir de 10h30....
Pour écouter en direct sur internet, c'est ICI

vendredi 7 décembre 2012

Vieille carcasse

Je suis plutôt contre le progrès.. Et vous ?... Je parie que non, en majorité. Mais avant de répondre, je devrais expliquer contre quoi, au juste. Car le problème est d’abord sémantique. Que nomme-t-on progrès? Si le progrès est pris au sens commun, c’est à dire ce phénomène qui aboutit à l’obsolescence programmée, qui conduit à la croissance obligatoire des systèmes capitalistes, alors, je confirme : je suis contre. Je reste définitivement accroché au concept de téléphone qui sert à téléphoner et me contrefiche que mon écran personnel m’autorise ou non à visionner des films. Il y a des cinémas pour ça. Le progrès, c’était l’invention du cinéma. Pas le téléphone cinéma. De la même manière, si le progrès signifie la création de grosses berlines allemandes capables de rouler à 240 km/h et dotées d’un ordinateur de bord quand l’essence de la machine automobile est de se déplacer, et peu importe à quelle vitesse, d’autant plus dans un monde où elle est partout limitée à 90,110 ou 130, d’un point à un autre, je suis contre. La question est donc bel et bien de savoir de quoi nous parlons. Récemment, dans mon pays, la France, touchée par un accroissement du chômage des classes les moins favorisées, un ouvrier a déclaré, au micro de la radio, devant son usine fermée: les machines ont remplacé l’homme, alors, évidemment, hein, nous, on nous jette. D’un côté, le progrès, la machine, de l’autre le recul des conditions d’existence d’un être humain, rejeté et, avant tout, paupérisé. Deux visions du progrès. L’une, tournée vers l’économie, l’autre, en gros, vers l’humain. Tous les laudateurs du progrès font la confusion entre ces deux pôles. Le progrès, pour eux, n’a qu’un seul sens : ce qui va de l’avant. Ce qui est une vision stupide, bien entendu, puisque demain vient toujours. Et cette confusion a des racines très loin dans le temps, chez les inventeurs de la théorie libérale, aux alentours du seizième siècle. Simplement parce qu’à cette époque, les deux versions du terme progrès pouvaient se confondre. Le défaut de leur théorie tient à leur incapacité, naturelle à l’époque, de distinguer entre progrès pour l’Homme, l’Humanité, et la technique. Je vous rassure, il y avait, dès le début des cette théorie, des objections.... Certains préssentaient que ce qui est bon pour la marche du monde pouvait s’avérer mauvais pour l’Homme. Et c’est à ce moment que j’en reviens à la sémantique. Toute l’activité humaine, depuis le commencement, disons trois millions d’années, ne tendait que vers un seul but : soulager le labeur de l’être humain. Sinon, pourquoi inventer la machine, n’est-ce pas? Or, de nos jours, oh les beaux jours !..., les deux versants du mot progrès sont totalement dissociés. Si nous avions été raisonnables, si nous n’étions pas dirigés par des manipulateurs, il y aurait évidemment deux termes distincts. Par exemple le progrès, pour ce qui concerne l’humain et le coissancisme pour l’économie. Bien entendu, la confusion profite au capitalisme. Qui, aujourd’hui, et à part moi, est encore capable de soutenir que notre monde est encore régi par le concept de “lutte de classes” ?... Une simple conséquence du “progrés” confusionnel.... Je suis contre le progrès, donc, mais pas contre la version du progrès qui concerne l’être humain, son épanouissement, son repos, sa fainéantise, et son confort de vie... C’est à dire à des années lumière et de mon époque et... de vous....

jeudi 6 décembre 2012

Experts

Les “experts” me cassent les ... bonbons. D’ailleurs, je peux m’eneurgueillir de n’être expert en rien, ou en tout, ce qui revient au même. Le monde médiatique regorge d’experts. Partout, des experts. sur chaque problème, un, des douzaines d’experts. En politique, en économie, bien entendu, en art, en littérature, tout. A chaque sujet, son lot d’experts. Et ce qui m’agace fortement, c’est que, curieusement, à quelques rares exceptions près, les experts ont absolument tous le même avis. C’est très patent, actuellement, en économie. Et pour ce qui concerne les dissidents (un mot qui devrait interpeller les intellos bon teint, ça, dissident... Ceux qui ont tellement soutenu Soljenitsyne, par exemple, avant qu’il ne se révèle totalement facho, bien entendu...). En économie, le dissident existe. Les mous vous parleront de Stiglitz ou de Maris.... Très mous.. Les plus durs diront “économistes atterrés”.... On n’est plus très nombreux lorsqu’il s’agit de citer Lordon.... Vous ne connaissez pas Lordon ?... Sans blague !!!!... Allez, séance de rattrapage.... http://www.fredericlordon.fr/

mercredi 5 décembre 2012

Surcharge

Euh !.... J’ai tellement de boulot, là, que je n’ai pas pris le temps de penser à vous.. Enfin, à moi... Parce que poster un truc chaque jour, en vérité, ça concerne qui, à part moi ?......

mardi 4 décembre 2012

Aux chiottes le pape...






No comment... sauf le fameux adage : “assieds-toi au bord de l’oued et tu verras passer le corps de ton ennemi”.


lundi 3 décembre 2012

Histoire

Arrivant au conseil des ministres, ce jour-là, le général  De Gaulle (général mon oeil !...) aurait été accueilli par André Malraux (d’autres disent que ce serait Pompidou..) et par cette phrase:

- Mon général, il faudrait tuer tous les cons .....

A quoi le grand Charles aurait répondu :

- Vaste programme !....

Toutes ces années après, une certitude, en tous cas : le programme n’a pas été appliqué..... Pas même dans le camp des protagonistes cités....

samedi 1 décembre 2012

vendredi 30 novembre 2012

Sagesse du fou

“La seule différence entre un fou et moi, c’est que, moi, je ne suis pas fou”...

S. Dali

C’est pas moi qui l’a dit....

jeudi 29 novembre 2012

Grossier

Encore un gros mot à la mode... Après UMP, patron, impôts, homo, prostituée, Mali, Afghanistan, Notre Dame des Landes, voilà “gaz de schistes”.. Pauvres de nous.... Les gazdechist, comme le reste, on va les avoir dans le cul.... Parce que la “propaganda” va finir par nous les vendre... A la fin, on sera (enfin, vous serez...) tous “pour”.... Pour la suite, ben, com’ d’hab, l’addition sera pour nous... (Pour vous, en vérité, parce que, moi, je suis à l’abri, là-bas, à l’ouest, dans la bouse... C’est à se demander pourquoi, dans votre logique, je continue de protester ?)... Vous avez bien mal au cul, au moins ?...

mardi 27 novembre 2012

lundi 26 novembre 2012

VIE !.....

L’espérance de vie s’élevait à 77,8 années pour les hommes en 2009. Un chiffre m’a récemment laissé sans voix. Il semblerait que la pollution de l’air parisien ait finalement une conséquence chiffrée : elle réduirait l’espérance de vie des parisiens  de SIX mois.... 77,3 contre 77,8... Toutes le mesures gouvernementales et de la Mairie de Paris pour une seule chose : 77,3 ans contre 77,8 ans en moyenne....... SIX MOIS ! ..... Tout ça pour ça .....

dimanche 25 novembre 2012

Communiqué

Communiqué de l’équipe médic 24 novembre 2012

Depuis Notre-Dame-des-Landes

Depuis des semaines d’occupation et de harcèlement policier et militaire, alors que nous continuons à défendre la zone du bétonnage programmé, nous avons atteint aujourd’hui, samedi 24 novembre, un pic de violence avec une centaine de blessé.e.s, dont une trentaine graves pris en charge à l’infirmerie de l’équipe medic établie à la Vache rit, l’une des nombreuses équipes de soins sur la zone.

On dénombre une vingtaine de personnes touchées par des éclats de grenades assourdissantes, aux jambes, aux bras, à la lèvre, au bas ventre. Ces bouts métalliques ou plastiques entrent dans les chairs, on peut rarement les extraire, et ils restent souvent à vie.

Les grenades assourdissantes sont censées être utilisées selon un protocole précis : notamment en cas d’encerclement des forces de l’ordre, et en direction du ciel, ce qui n’était clairement pas le cas aujourd’hui. Les gendarmes mobiles les utilisent de façon à ce qu’elles explosent à côté ou sur les manifestants, provoquant des blessures graves.

Une personne a été touchée au bas ventre par un éclat d’une de ces grenades offensives, provoquant un gros hématome et des lésions internes. On constate chez deux personnes 10 impacts chacune dans les jambes. Une personne risque de perdre son oeil droit. On constate également une plaie au tympan due à un tir de grenade, provoquant une surdité brutale. Suite à des tirs tendus de flashball, on dénombre quatre blessures au thorax, avec fractures de côtes et état de choc, de multiples blessures aux jambes et aux mains, une blessure hémorragique au visage. Et de nombreux.ses autres blessé.e.s.

Il était difficile d’évacuer les blessé.e.s les plus graves par ambulance ou par véhicule particulier suite aux différents barrages de police. Ces scènes de défilé ininterrompu de blessé.e.s du matin au soir ravive dans nos mémoires le souvenir de l’action de masse contre les pylônes THT (Très Haute Tension) dans la Manche le 24 juin 2012 pendant laquelle les forces de l’ordre ont fait l’usage démesuré des mêmes armes, faisant plus d’une vingtaine de blessé.e.s en une heure.

L’habituelle stratégie de frapper fort celles et ceux qui résistent à leurs plans de destructions ne semble pas fonctionner ici à Notre-Dame-des-Landes. La force et la détermination est bien vive sur les visages. Nous ne lâcherons rien.


Réponse personnelle :

J'ai rencontré ce matin devant la haie de mon champ
Une troupe de marins, d'ouvriers, de paysans
Où allez-vous camarades avec vos fusils chargés
Nous tendrons des embuscades viens rejoindre notre armée


Ma mie dit que c'est folie d'aller faire la guerre aux Francs
Mais je dis que c'est folie d'être enchaîné plus longtemps


Elle aura bien de la peine pour élever les enfants
Elle aura bien de la peine car je m'en vais pour longtemps

Je viendrai à la nuit noire tant que la guerre durera
Comme les femmes en noir triste et seule elle m'attendra


Et sans doute pense-t-elle que je suis en déraison
De la voir mon coeur se serre là-bas devant la maison


Et si je meurs à la guerre pourra-t-elle me pardonner
D'avoir préféré ma terre à l'amour qu'elle me donnait


J'ai rencontré ce matin devant la haie de mon champ
Une troupe de marins, d'ouvriers, de paysans

La voilà la Blanche Hermine vive la mouette et l'ajonc
La voilà la Blanche Hermine vive Fougères et Clisson...

G Servat

samedi 24 novembre 2012

Salon

Aujourd'hui, de 10h à 18h, vous me trouverez là, stand des éditions du Petit Pavé....  Je joue à l'auteur toute le journée... A bientôt...








vendredi 23 novembre 2012

Edward

Je vais me faire des amis, tiens.. Ça faisait longtemps... Hopper, je trouve ça à chier.. J’ai le droit, hein, vous me direz... Mais ce que je trouve hallucinant, c’est le déferlement. Si on les écoutait, tous ces américanophiles bourgeois, il faudrait reconnaître en Hopper l’un des plus grands peintres de tous les temps.... C’est affligeant ! .. Mais la lumière, enfin, vous avez vu la lumière ?... Et Velasquez, alors, c’est quoi? .... Et Goya ? ... Ah oui, je vois.. C’est VIEUX !... Car, je le crains, ce qui plaît, en Hopper, c’est que c’est un Yankee. J’ai toujours mis ça sur le compte d’un vilain complexe : le fait que les amerloques ne sont à l’origine de rien... Et pour cause.. Les USA sont un pays jeune... Ce qui fait que, systématiquement, ils admirent leurs artistes, bons ou mauvais, au-delà de tout. Et, de ce côté-ci du globe, ils bénéficient en ça de l’appui de tout un tas de gens, généralement influents, qui entretiennent en eux, après toutes ces années, tous ces déboires, le mythe du rêve américain.... C’est pareil, en littérature. D’abord, c’est une ineptie de parler de littérature américaine. Il n’y a pas de littérature américaine .. Que des écrivains de là-bas. Tout pareil pour nous. Pas de littérature française, que des littérateurs. Et, tout à fait sincèrement, je trouve que les littérateurs de par ici sont plutôt meilleurs, en moyenne. A part quelques géants, la littérature des Ricains, désolé, à chier aussi....

jeudi 22 novembre 2012

Peugeot

Génial ! .... L’état, c’est à dire vous et moi, va renflouer la banque privée Peugeot qui menace de faire faillite. Sept milliards. On est obligé, hein, sinon, les Peugeot, la famille Peugeot, ils mettent la clef sous la porte. Vous rendez compte, le chômage, tout... On ne peut pas !.... Je vais vous expliquer un truc que vous ne savez peut-être pas et que, en tous cas, vous n’apprendrez pas par les médias officiels. La banque Peugeot croule pour des raisons très similaires à celles qui ont conduit les banques étatsuniennes au bord du gouffre. Les subprimes. Peugeot, pour vendre des véhicules, faire des rentrées d’argent, gonfler les statistiques de vente, a vendu à des gens qui n’en avaient pas les moyens des automobiles neuves via sa propre banque, en veillant à ce que les critères d’attribution de crédit soient souples, voire nuls. Bien entendu, les clients ayant peu de moyens ne peuvent pas rembourser. Peugeot, par le biais de ses succursales, reprend donc son bien pour le remettre en vente, après avoir foutu un ménage sur la paille, à la rue, parfois. En définitive, donc, Peugeot, le groupe, vend des voitures... à ses garages.... Garages qui, eux, doivent se débrouiller pour les revendre au prix du marché. Comme le marché est bouché, les véhicules d’occasion s’accumulent dans les agences.... Et la banque Peugeot ne récupère pas ses mises de fond.... La banque fait donc faillite.... Et le gouvernement, qu’est-ce qu’il fait? Il ouvre le tiroir caisse. Il faut vendre des Peugeot, vous comprenez... C’est vital.... Mais vital pour qui ?.... Le principe du capitalisme est intangible : les bénéfices, c’est pour le capital, les pertes, c’est pour l’état....

mercredi 21 novembre 2012

Hollande

Hollande, c’est un pays. Un pays peuplé de gens que J. Brel ne portait pas dans son coeur. Les Bataves, il appelait ça.... Pour nous, c’est un président. On est beaucoup à avoir voté pour lui. Pas qu’on y croyait, pas qu’il soit notre idéal, mais on pensait seulement à virer l’autre, là, l’excité, le malade des nerfs, et on n’a pas vu plus loin. On aurait peut-être dû.... Quand j’avance, tu recules, comment veux-tu, comment veux-tu que je t’encule ?.... Il a la solution, manifestement, parce qu’il n’arrête pas de nous enculer. Notre Dame des Landes, les patrons “pigeons”, les impôts pour les riches, j’en passe, et, maintenant, le mariage “pour tous”.... Les Maires pourront, etc, etc.... Il a osé... François... (en franchouillard, d’ailleurs, François, ça veut dire français... Vive la France!....).... François.... Tu nous emmerdes !... Tu comprends, ça ?... Tu nous fais chier.... Arrête de reculer.. Arrête !... Sinon, ma parole, c’est nous qu’on va t’enculer.... en te contournant, tout simplement... En 2014, François, il y a des élections... Municipales... Tu paries que, si tu continues comme ça, tu vas les perdre ?... Et pas forcément pour tes amis de l’UMP.... Arrête, François... On se réveille, là, mon gros.... Tu es, nous sommes, tous, dans la cour des grands, là !... Pas à l’Ena, pas dans un bureau, pas dans la théorie... François, mon gros, reprends-toi !.... Qu’est-ce ? Une révolte ?.. Non, Sire, une révolution... François, tu as remarqué que tu ressembles un peu à Louis XVI?.... Physiquement, je veux dire.... Pour l’instant...

mardi 20 novembre 2012

Aux chiottes le sport.....

Ils me font chier avec le sport.... Je dis “Ils” mais je pense “Vous”.... Tous les sports. Du moins la version fric et média du sport. Je n’ai pas grand chose contre les clowns qui pédalent le dimanche, courent tous les matins ou tapent dans un ballon chaque semaine pour le plaisir. Grand bien leur fasse. Mais le sport professionnel, vraiment, je ne vois pas grand chose de pire. A part les commentateurs, peut-être. Et les sportifs, je ne vous en parle pas. Un tas de sales gosses immatures et drogués qui s’amusent dans la cour de récré en short. Pas tous drogués, vous dites ?... Alors, tiens, expliquez-moi pourquoi le club local dans lequel mon fils s’agite une fois par semaine me demande de signer une autorisation de prélèvement anti-dopage sur sa personne dans le cas où il ferait des compétitions.... Il a dix ans... On soupçonne donc que, à dix ans, mon fils et ses autres camarades de récré pourraient se doper. Dix ans....

lundi 19 novembre 2012

Résultats

Bien entendu, vous attendez tous de savoir si je l'ai eu, ce prix..... Je parle de "Livre en tête", évidemment.. Faudrait suivre un peu, des fois... Le prix, donc... Ben je l'ai pas eu, vous vous doutez.... Et je ne m'attendais pas à l'avoir du tout du tout. Juste boire un coup en bonne compagnie... On n'a même pas bu de coup..... Mais le fiasco a dépassé toutes mes espérances les plus noires. Figurez-vous qu'on s'est carrément moqué de nous, ce soir-là, puisque trente auteurs étaient convoqués, et que certains d'entre eux, je le suppose, avaient dû faire un long voyage pour assister à cette soirée. Aucune mention n'a été faite, ni de leur texte ni même de leur nom. Rien.... Pas la moindre allusion. Sauf pour une, la jeune gagnante, qui nous avait pondu un texte qu'on pourrait qualifier de "malin" et qui mentionnait, bien sûr, le nom de Bernard Pivot..... Et le meilleur, la cerise, c'est que Bernard, lui, n'était même pas là..... Il avait d'autres chats, etc, etc,.... Sublimissime de mépris, la soirée.....

dimanche 18 novembre 2012

PUB

Il est encore là :






Mais si vous ne pouvez pas être à Paris, vous pouvez aussi rencontrer de très bons auteurs là:




samedi 17 novembre 2012

PUB

Aujourd'hui, je suis à Paris, là.....









vendredi 16 novembre 2012

PUB

Ce jour, une pensée émue pour moi qui suis parti pour la CAPITALE..... Tout ça afin d'assister à ça ....



Mais plus émue, encore, parce que ce soir, à 20h, je participe à ça ..... Où ma nouvelle de 400 mots a été sélectionnée pour participer à la finale.....



jeudi 15 novembre 2012

Victoire

Lance Armstrong a été le meilleur des  étatsunien, sur un vélo, du moins. En fait, il est plus fort que les Etats Unis même. Son pays avait perdu deux tours en 2001..  Lui, il vient d’en perdre sept d’un coup....

mercredi 14 novembre 2012

Contestation....

Aujourd’hui, une petite expérience.... Vous êtes dans votre cuisine, une demi-heure avant le repas. Dans la cuisine, il fait environ vingt degrés. Vous fermez la fenêtre et la porte et vous ôtez la soupape de la cocotte minute qui, du coup, répand dans la cuisine toute la vapeur d’eau qu’elle contenait.... Lorsque le pschitttt est terminé, jetez un coup d’oeil au thermomètre.. Combien ? 21 ?... 22 ?... 23 ?.... Voilà.. Il paraît que les centrales nucléaires ne participent pas au réchauffement climatique. A votre avis, quelle quantité de vapeur d’eau les centrales nucléaires de France et du monde relâchent-elles, chaque jour, dans l’atmosphère ?.....

mardi 13 novembre 2012

Casse.....

La Grèce, le Portugal, bientôt l’Espagne, ce sont des laboratoires.... Le capital et ses forces associées y testent la résistance des peuples, grandeur nature, sur des cobayes humains. Et qu’y testeraient-ils? Le point de rupture, on appelle ça. Ces messieurs du capitalisme ont décidé que la protection sociale était obsolète ou, comme diraient les dirigeants étatsuniens, un frein à la croissance.... Depuis plusieurs décennies maintenant, la guerre à la protection sociale est donc déclarée. Pour augmenter les profits, la finance veut la peau de la protection sociale et sa privatisation totale. Vous avez de l’argent, vous payez, vous n’en avez pas et vous vous débrouillez sans soins, sans allocations, sans rien qui viendrait de l’état “providence”, comme ils disent. Deux solutions pour les peuples aujourd’hui soumis à la pression du capital : soit ils se révoltent et, donc, le point de rupture est atteint, ce qui servira de modèle pour tous les autres pays, soit ils courbent l’échine et, alors, la casse continue. On pourrait croire que ça ne va pas tenir, que, très bientôt, les peuples des pays soumis à la pression vont se révolter. Nous le croyons et nous l’espérons, comme si ces peuples du “sud” étaient la dernière barrière capable de nous protéger. C’est compter sans la propagande et la police des états. Car jamais la police, les forces de l’ordre, n’auront été aussi ouvertement au service du capital contre les pauvres. Les polices d’état, aujourd’hui, ce ne sont rien d’autre que des milices du pouvoir et de la finance... Et, si vous voulez mon avis, la révolte n’est pas près de se produire. 

lundi 12 novembre 2012

Succès !....

Le Mummy porn, ils appellent ça. Un phénomène de l’édition.... Plusieurs millions d’exemplaires vendus... Je ne l’ai pas lu. Pas même un extrait. Pas la peine. Le sujet, c’est la misère sexuelle et des phantasmes (ph, phantasme, malgré la loi...) à deux balles. Peu importe, au final. Toutes les Mummies en mouillent leur culotte. Ce qui, à mon avis, en dit assez long sur le manque absolu d’imagination des mâles. Eh oui !.. La raison du succès de ce livre, c’est nous, les mâles, qui avons une sexualité si pauvre que n’importe quel livre sur le sujet ne peut que remporter un succès mondial.

dimanche 11 novembre 2012

PUB

C'est demain, lundi 12, Salle Vasse, 18 rue Colbert, 44000 Nantes à 20h30

Je compte sur vous.....





Sinon, profitez de cette visite pour un coup d'oeil   LA  .... Evénement important dans le milieu littéraire nantais....( ça cause aussi de moi, au passage..... (rubrique trombinoscope))

jeudi 8 novembre 2012

Interruption momentanée du silence.... Simplement parce que je viens d'apprendre une excellente nouvelle et que j'ai envie de la partager avec vous... Je suis sûr que ça va vous plaire... Vous m'aimez tellement!....

J'ai participé à un concours de nouvelles.... Pas n'importe quel concours.... Celui de "Livre en tête", une grande sauterie parisienne qui demandait une nouvelle, catégorie "polar" ou"libertin", 400 mots maximum,  et j'ai envoyé une chose "mixte", évidemment, qui a été retenue en catégorie "polar".... Ceux qui me connaissent savent que je suis un brin déçu... Les organisateurs disent qu'ils ont reçu des centaines de textes.... Le mien est donc retenu.... Joie !...

Cela va me valoir une soirée parisienne, un pince-fesse absolu, à la cantine des Cordeliers, mazette, soirée organisée par l'université Paris IV Sorbonne, en compagnie de Bernard Pivot et de France Culture.... Gloire !...

Mais je ne boude pas mon plaisir.. J'y serai.. Ce sera le 16 novembre à 20h..... Je boirai à votre santé...

Plus d'infos ICI  et LA


dimanche 28 octobre 2012

Vacances

VACANCES.....

Pour patienter, un peu de lecture...


On les trouve LA

vendredi 26 octobre 2012

Barbâtre

Demain, samedi 27/10, je suis à Barbâtre pour Le Salon des arts et des lettres, organisé par l’Arée du littoral... Chose exceptionnelle, j'y exposerai des peintures en sus de mes oeuvres littéraires..... Venez les voir en vrai..... C'est à Noirmoutier.... Et à Noirmoutier, c'est l'heure de la cueillette des arbouses...


Plus de détails ici

jeudi 25 octobre 2012

C'est votre faute......

Bon, vous avez compris.. le monde est en train de s’écrouler sous nos pieds et nous allons devoir le sauver nous-mêmes.... Et comment, me direz-vous? En con-so-mmant, bande de navets... Allez hop, vous achetez une Peugeot, sinon boum, une grosse, hein, qui consomme beaucoup de pétrole, vous changez votre téléphone portable pour un Alcatel, sinon boum, vous achetez quelques tubes d’acier, sinon, plus d’aciéries, vous prenez le bateau pour aller en Angleterre, juste pour le plaisir, vous prenez l’avion pour aller chercher le pain, vous achetez des médicaments sinon les labos vont fermer, vous faites un effort pour être malades, sinon nos médecins crèvent la dalle, vous changez les pneus de l’auto, même si les vôtres sont neufs, hein, juste pour sauver les usines, vous achetez des télés, des décodeurs, enfin, bref, quoi, vous faites un geste pour les autres, bande de larves... Et, surtout, vous dilapidez toutes vos économies en bourse sur des placements foireux, pour aider. Comment ça vous n’avez pas un rond ? Non mais, vous êtes culottés, quand même.. Quand on voit tout ce que l’état vous distribue, franchement.. Vous ne pensez qu’à vous, décidément...

mercredi 24 octobre 2012

Bénitier

“Ainsi soient-ils” est le titre... Ça passe sur Arte et ça fait, dit-on, une audience record. Bande de culs bénis... Une chaîne de radio de culs bénis, France Inter, France-cul, etc..., une télé de culs bénis, Arte..... Et, tout ça, comme par hasard,  au moment où les tensions avec les musulmans et les juifs augmentent. Bande de culs bénis !....

mardi 23 octobre 2012

Siouplé.....

Chers amis étatsuniens.... oui, au risque de surprendre, j’ai des amis aux Etats Unis. J’ai même fréquenté des étatsuniens communistes.. Qui dit mieux ???? .... Chers amis de là-bas, donc, je voudrais vous adresser une supplique.... S’il vous plaît, n’élisez pas le mormond... Faîtes ce que vous voudrez d’ici au 6 novembre, tuez tout le monde, si ça vous plaît, enculez-vous tous en rond, partez à la conquête de Mars, mais, le 6, je vous en conjure, pas le mormond .... Si vous élisez ce type, je vous garantis le fameux grand soir. Mais dans le mauvais sens, le grand soir. Je sais bien que seulement cinquante personnes vont lire ça... Et pas un ricain..... Mais je m’en moque... Je vous l’aurais dit ..... On fait une pétition ?....

lundi 22 octobre 2012

Snifff......

Emmanuelle.... Sylvia... Mélancolie.. La médaille de la meilleure blague du jour pour Eric Bonnargent : on s’en branle, de la mort d’Emmanuelle..... On est un certain nombre à être ou à avoir été concernés....


dimanche 21 octobre 2012

PUB

Photo moyenne mais les dix sont là..... Et LA



samedi 20 octobre 2012

PUB

Aujourd’hui, 20 Octobre, je suis en dédicace au centre commercial de la Croix Jeannette (LIDL), à Bouguenais, de 10h à 12h et de 15h à 18h .... Je compte sur vous pour me rendre une visite.. Même si ce n’est que pour laver notre linge sale...

PS : dans le centre commercial, on trouve, pour expliquer le post de ce jourd’hui,  une laverie et, pour celui d’hier, une boucherie....

Voir LA

vendredi 19 octobre 2012

PUB

Samedi 20 Octobre, je serai en dédicace au centre commercial de la Croix Jeannette (LIDL), à Bouguenais, de 10h à 12h et de 15h à 18h .... Je compte sur vous pour me rendre une visite.. Même si ce n’est que pour tailler une petite bavette....

jeudi 18 octobre 2012

Propaganda

Industrie financière, produit financier, des mots très importants.... Vous faire croire que la finance produit quelque chose... Elle produit quoi ? Des zéros sur un écran.... Tout simplement de la propagande. Dont l’un des meneurs mondiaux est, comme par hasard, l’Allemagne de Merkel (voir ICI).... De la Gross propagande... Ils ne vont même plus prendre la peine d’allumer les fours, cette fois. Vous allez vous trucider tout seuls....

mercredi 17 octobre 2012

Art

Quoaaa ?... Taxer les oeuvres d’art au-delà de 50 000 €... Mais vous êtes dingue ? Le mieux, là, ce sont les Artissssss... Droit debout. Au charron, ils crient. Vous rendez compte ? On nous assassine. Plus moyen de vendre nos merdouilles à un prix supérieur à 49 999 ?.... C’est du vol !.... Vous allez foutre l’art par terre. Je vous propose un simple effort d’imagination. Vous vivez au temps de Van Gogh et vous lui mettez dans la main, pour l’achat de l’une de ses toiles, un paquet de billets équivalant à 100 000 € d’aujourd’hui.. Vous savez quoi ? Il ne les prend pas. Il vous prend pour un doux-dingue et s’imagine que vos billets sont faux.... Tas de tarés. 50 000 €.... Vous vous rendez compte de ce que ça représente, 50 000 € ? Ce qu’on risque, c’est simplement de vous éliminer, vous autres, les artistes officiels, souvent sans aucun talent, qu’on enterrera avec leurs oeuvres parce qu’elles ne leur survivront pas, ceux que Nizan aurait appelés les “chiens de garde” de l’art. Les collabos artistiques, les valets et cautions du capital, vont disparaître ? Bon débarras. Si vous voulez des oeuvres d’art, j’en connais un paquet pour moins de 1000 €. Boron Ali, ça vous dit quelque chose ?

mardi 16 octobre 2012

Pivot

Bernard Pivot ...... Ah la ! la !.... Le sort me préserve du naufrage de l’âge.... Quoi, c’est déjà trop tard?.. Vous êtes durs.... Pauvre Bernard.... Avais-tu vraiment besoin, après une carrière pareille, de nous imposer ta prose affligeante ?... On te doit tellement, Bernard .. Le succès de BHL, de Glucksmann, d’un tas d’autres, qui, aujourd’hui, passent pour de vieux débris obsolètes, preuve que tu n’avais pas tellement de nez, en vérité.... Tu t’ouvres sur ta foi, sur ton amour du football et du vin et tu essayes de nous faire croire que cela peut faire une oeuvre.. Bernard !.... Pourquoi ne prends-tu pas ta retraite ? Avec ce que tu as accumulé, ça devrait être confortable, non ?... Ben non... Ce que tu voulais, c’était la première place, maintenant c’est patent. Et la médiocrité de ce que tu nommes ton roman n’est qu’une triste confirmation de ton arrivisme... Le pire, c’est le cirage de pompes de tes laudateurs.. Tous tes collègues des médias à qui l’on n’a enseigné qu’un seul principe : on ne crache pas dans la soupe!.... Bernard, retire-toi.. C’est l’heure.... A la mode, Bernard, voilà ta contradiction.... Et, si je t’en veux, c’est tout simplement parce que tu es, l’air de rien, mains propres, l’un des tenants de l’ordre établi, et pas des moindres.

lundi 15 octobre 2012

Hérédité

J’ai entendu dire que les hommes, les mâles, auraient gardé de leur ascendance dinosauriennne une disposition oculaire qui leur fait voir plutôt le mouvement que les choses fixes, contrairement aux femmes qui, elles, seraient plus enclines à voir des points fixes. Cette capacité leur a été conservée du fait que nos ancêtres mâles chassaient pour nourrir la tribu et que, donc, cette aptitude avait quelque intérêt. Du darwinisme pur. Or, il se trouve que, dans ces temps formidables, des tas de gens réfléchissent autour de la différence (ou non) entre un cerveau masculin et un cerveau féminin. Vous répondez d’emblée : aucune .... Vous avez tort. Mêmes potentialités, certes, mais si, différents. Des différences de zones activées, d’utilisation de ces zones, qui induisent des différences de comportement. En particulier dans le choix des jouets. Des choix spontanés, je veux dire. Pas de ceux que les parents imposent. Et bien, figurez-vous que les garçons vont préférer les choses qui.... bougent. Et les grands garçons, eux, ils vont aimer les voitures... Curieux, non?...

dimanche 14 octobre 2012

vendredi 12 octobre 2012

Salon

Demain et dimanche, rendez-vous à Corsept avec Pascal Pratz, les éditions Asphodèle et les éditions du Petit Pavé......


jeudi 11 octobre 2012

Trou,... encore

Le laboratoire Biogen (USA) commercialise ce médicament





Vous avez bien lu : 4 doses de 0,5 ml (2ml au total), 864€... Pas de générique, pas d’autre molécule alternative (il existe d’autres molécules mais assez peu semblables, surtout au niveau des effets secondaires). Quatre dose, c’est pour un mois. Par an : 10368€. Les gens qui s’injectent ça sont pris en charge à 100% en général. C’est donc 100% pour la sécu. Je serais curieux de connaître le prix de revient réel du produit. Vous croyez que ce sont les malades qui creusent le fameux trou?

mercredi 10 octobre 2012

Ma voisine et les taxes.....

Ma voisine est une vieille et grosse conne. Vieille au-delà de 80, conne comme une paysanne, option France profonde. Ces gens-là s’imaginent que la terre est leur richesse, qu’ils vont quelque jour réaliser leur fortune en vendant au prix fort leur lopin, celui que vous convoitez, évidemment, bande de vermiceaux... Ces gens-là sont de droite, si la chance vous préserve, d’extrême droite, en général.. Le cas de ma grosse truie de voisine.... Elle est évidemment favorable à la privatisation de toutes les administrations, simplement parce que payer des impôts, partager avec d’autres, truies ou pas (autrui :) ...), et verser quelques sous pour que les autres s’en sortent dignement..... Or, il se trouve que cette laie, à cause de sa sauvagerie, laie, s’arrange pour capter chaque matin notre facteur commun. Pas d’un rien... Chaque jour, elle papotte, environ un quart d’heure, avec ce fonctionnaire, dont vous et moi payons le salaire, pour une seule raison : sa connerie monumentale l’a évidemment isolée...... Et son seul interlocuteur est devenu notre facteur... Et lui, le facteur, il joue le jeu. Vous pensez !... Tout son rôle social est en jeu... Lui, il ne peut pas se contenter, dans la vie, de son salaire de misère... Il lui faut un prétexte social... Et c’est sur elle que ça tombe... Et c’est ainsi que ma voisine, toute conne et rétive à la société, surtout à ses impôts,  qu’elle soit, détourne, chaque jour, un quart d’heure de travail d’un facteur plein de bons sentiments à son profit. Une heure et demie par semaine, six heures par mois, soit à peu près deux cents Euros, que , nous, nous payons pour elle. Je tiens à spécifier que je ne lorgne sur aucun de ses lopins et que, si elle n’était pas si con, je ne lui en voudrais pas une seconde de sa tentative pathétique de briser son isolement. Un isolement qu’elle ne doit, justement, qu’à sa bêtise.....

mardi 9 octobre 2012

Pyrrhus

Pyrrhus, vous vous souvenez de Pyrrhus ?... Mais si : Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime Hector qui est mort.... C’est l’argument d’Andromaque de Racine. En vérité, Pyrrhus est le fils d’Achille, celui qui a justement tué Hector... La vie des puissants n’est pas toujours simple, comme vous voyez. On connaît ce nom aussi grâce à une expression toujours usitée ( par moi, en tous cas..) qui est : une victoire à la Pyrrhus. Et, manque de bol, il ne s’agit pas du même. Là, la référence est Pyrrhus 1er d’Epire( -318 / -272) qui défit les armées romaines mais en subissant de telles pertes que son armée s’en retrouva exsangue. Obtenir une victoire à la Pyrrhus, c’est vaincre, certes, mais gagner surtout la désolation de son camp. Gagner mais gagner sa perte. La finance mondiale va gagner. Sa victoire portera un nom : une victoire à la Pyrrhus. Car, après cette victoire, il ne restera rien sur cette terre, ni humains ni nature....

lundi 8 octobre 2012

France, fille aînée de l'église.....

Eric Delabarre, secrétaire général de l’école catholique française, France Info, le 2/10/12, 11h50 : nous sommes satisfaits de la promesse du ministre de remplacer poste pour poste les départs à la retraite....... Vous avez bien lu.. Remplacement poste pour poste des départs à la retraite... Dans l’enseignement privé catholique, en France.....

Vive la France, vive la gauche et vivent ... Les pommes de terre frites!....

dimanche 7 octobre 2012

Pub

Notez dans vos carnets ... samedi 13 et dimanche 14 octobre, je serai présent au 3° salon du livre de Corsept.... J'y serai en tant qu'auteur, j'y serai en tant qu'éditeur pour Asphodèle et j' y serai enfin en tant que représentant des éditions du Petit Pavé.. Une occasion de venir découvrir ou redécouvrir tout ça..... Pendant que vous y serez, notez que le samedi 20 octobre, je serai en dédicace dans la galerie marchande de la Croix Jeannette, à Bouguenais, et que, le 27 octobre, je serai à Barbâtre pour une manifestation artistique, au cours de laquelle j'aurai le plaisir de présenter mes oeuvres littéraires ainsi que quelques peintures..... Les occasions sont rares de voir mes peintures exposées.. ne ratez pas ça.....

C'est LA et LA

samedi 6 octobre 2012

Pub

Amis nantais, ce matin, les courses, c'est au Super U de la Montagne... ou je dédicace mes livres tout le jour.... 

http://pascalpratz.blogspot.fr/

vendredi 5 octobre 2012

Radicalité radicale

Il se trouve que je tiens, en parallèle avec celui-ci, un blog appelé “philo” ( entre autres... Huit au total) qui est censé établir une distinction entre mes pensées du jour et celles qui ont une ombre de chance de durer.. C’est ICI. Je vous invite à consulter mon “post” sur l’empathie... Peut-être vous fera-t-il comprendre ce que m’inspire votre manie très actuelle de considérer que nous serions “tous unis”, tous égaux, que la seule solution aux problèmes est de “comprendre” l’autre, de ne jamais le juger, de l’aimer..... et, pire que tout,  qu’un Homme vaudrait un Homme.... Ce qui est VRAI en droit mais FAUX dans les faits... Avant toute réaction épidermique à cette dernière assertion, je conseille la lecture ou la relecture de F. Nietzsche. Ecce Homo me paraît très indiqué. Concis et radical.

jeudi 4 octobre 2012

Confidence

D’un écrivain, on attend souvent qu’il publie son texte définitif, celui que l’on pourra qualifier de testamentaire. Bien souvent, d’ailleurs, on ne découvre qu’il l’était qu’après qu’il a disparu. Ceci ne tient qu’à une simple incompréhension. C’est que chaque texte d’un écrivain l’est, peu ou prou, testamentaire. Car un  écrivain n’écrit que pour sa survie au delà de sa propre existence. Si j’étais saisi d’un excès de coquetterie, je pourrais vous affirmer que, pour ce qui me concerne, il ne s’agit en rien de pérennité... Je pourrais.

mercredi 3 octobre 2012

Sujet...

Aujourd’hui, sujet (Agreg ?.. Bac ?...Doc ?.. ministre ?.... président ?.... Maternelle Supérieure ?... )  de philo :

Une pensée totale est-elle fatalement totalitaire ?


Attention !.. Il y a un piège.. On peut aussi lire : une pensée globale est-elle fatalement globalitaire?.... Donc : le “global” est-il totalitaire ?.... On pourra évoquer Marx, Staline, Mao, Lenine, Mélenchon, Castro et Chavez mais également Barneys, Poutine, Hitler, Bush, Thatcher, BHL, Glucksman, Finkielkraut, Guaino ou Sarkozy... Votre choix déterminera forcément votre note.... Vos professeurs sont issus de grandes écoles, souvenez-vous-en......


Vous avez quatre heures. Pas une seconde de plus.....

mardi 2 octobre 2012

Gloire ! ....

Entendu au détour d’une émission radio, un chiffre me met en joie. Seulement 0,5% des mâles français (21% en Angleterre...) utilisent comme moyen de contraception la stérilisation. GLOIRE!... JE suis vasectomisé. On me remet une médaille? Je passe dans le journal ?.... Non ?...

lundi 1 octobre 2012

Angot - Millet

Il y a maintenant bien bien longtemps, j’ai hurlé au charron à propos du livre de Little, les Bienveillantes. Tout le monde était d’accord, tous les médias, tous les critiques, tous les écrivains, tout le monde : un livre génial ! Et moi, sans pouvoir vraiment argumenter, enseveli que j’étais sous le flot de louanges, isolé, comme d’hab, je restais un peu sans voix. J’avais un doute. C’était de la littérature, disaient-ils.... Et une très bonne littérature. A l’époque, j’étais même bouleversé par ce discours, celui sur la qualité littéraire, venant de gens capables de vous affirmer, par ailleurs, tout à fait calmement, qu’il n’y a pas de bonne littérature et que choisir entre bons et mauvais textes ressemble, peu ou prou, à choisir entre les humains. C’est amusant, avec le recul. Choisir entre les Humains, c’est justement le sujet de Little.... Je jubile, ce soir, grâce à Angot.... Angot, ce n’est pas ma tasse de thé, comme on dit dans les salons du même nom. Néanmoins, elle me réjouit grandement lorsqu’elle parle de Millet, l’ex Gallimard. Et elle le fait avec une phrase à la péremption qui a l’heur de me plaire absolument : “La seule place que ne peut pas occuper un écrivain est celle du bourreau”. En sous-jacence, tout est-il permis, au regard de l'éternité?.... Et, au passage, elle remet en cause, dans le poste, le succès de Little. Il n’était que temps de se réveiller.

dimanche 30 septembre 2012

Pub

Oyez, oyez, Gens de Nantes et de sa région..... A vos agenda....

Le 6 Octobre, dédicace de Pascal Pratz au Super U de La Montagne

Les 13 et 14 Octobre, Pascal Pratz sera présent au 3° salon du livre de Corsept. On pourra y trouver les livres de l'auteur ainsi que tous ceux des éditions Asphodèle...

Le 20 Octobre, dédicace de Pascal Pratz au centre commercial de la Croix Jeannette de Bouguenais


Tous mes livres ICI.....

samedi 29 septembre 2012

Outrage

Manuel Valls est le ministre préféré des Français !.... Ben, là, vraiment, les bras m’en tombent. Je ne sais plus quoi en penser ni qu’en dire. Une seule chose, peut-être : Manuel, je vous conchie. Voir votre joli costard blanc maculé de merde devient ma seule perspective joyeuse. Vous ne devriez pas en être tellement bouleversé, en théorie.... La merde, vous la puez déjà....

jeudi 27 septembre 2012

Séries

Beaucoup de commentateurs nous bassinent avec les séries télé.... D’origine étatsunienne, bien entendu... Certains, même, avouent les préférer aux films que nous offre le cinéma.... Je ne cesse de dire que le cinéma est mort. Et ne vois dans cette nouvelle mode des séries qu’une confirmation. Le problème, c’est simplement de savoir pourquoi on devrait le remplacer. La nature a horreur du vide, c’est ça ?... C’est la nature humaine, et seulement elle, qui a horreur du vide. Au point de nous proposer, toujours, sempiternellement, un produit de remplacement. Un sous-produit, en général.

mercredi 26 septembre 2012

Obscurantisme

Dans les Mauges, à environ 50km de chez moi, guère plus, des moutons meurent égorgés. On se perd en conjectures sur l’origine de ce massacre à grande échelle. Plus de cent moutons y sont déjà passés. La question principale est de savoir quel animal peut bien rôder, qui serait capable d’autant de sauvagerie. Les pistes ordinaires sont exclues. Ce n’est sûrement pas un loup, pas plus un ours. Peut-être un chien exceptionnellement enragé. Et c’est là que la poésie s’en mêle. Figurez-vous que les habitants du cru pensent sérieusement à la présence d’un loup garou. Ils y croient au point qu’ils ont fait venir sur place un “spécialiste mondial” (????.....) du loup garou qui leur demande de cesser toute chasse à la bête, au prétexte que, si nous avons effectivement affaire à un loup garou, sa capture serait un événement d’une importance scientifique capitale. C’est en France, tout près de chez moi. On est en 2012... Il ne faut jamais désespérer du genre humain....

lundi 24 septembre 2012

Le mépris

La pire offense qu’on m’ait jamais adressée est probablement celle qu’un grand bourgeois, mais de gôche, d’extrême gôche, même, le grand bourgeois, qui, du haut de sa lignée, m’adressa un jour, alors que nous étions en train de deviser et que j’exprimais mon opinion, comme la liberté de parole l’autorise à tout citoyen. Avec tout le mépris dont il était capable, et bien que nous soyons amis, du moins le croyais-je, il eût cette sentence : tu pues l’autodidacte ! Le paradoxe de la situation lui avait échappé. Je venais probablement, comme c’est mon habitude, d’outrecuider gravement, de remettre en cause tout à fait naïvement, l’ordre social établi. Dans son esprit, je méritais mes coups de fouet. L’aréopage acquiesça. Ils étaient entre eux. Entre eux, cela voulait dire qu’ils avaient tous fait de très bonnes études, vécu leur jeunesse dans la soie, hérité d’une bibliothèque paternelle gigantesque. Et lui, tout bonnement, sans prendre en compte mes origines humbles, qui m’avaient imposé, évidemment, l’autodidactie, lui, il a pensé qu’il pouvait me remettre à ma place, d’un revers de main. Je puais.... Dans le caniveau, déchet !.. Celui que tu n’aurais jamais dû quitter. Par manque de chance, pour lui, le coup est passé à côté de moi. La dignité avait changé de camp et sa phrase, plutôt que cingler, l’enfonça dans sa propre médiocrité. J’ai commencé à le mépriser juste à ce moment-là.

samedi 22 septembre 2012

Automne

Voilà les feuilles sans sève
Qui tombent sur le gazon,
Voilà le vent qui s’élève
Et gémit dans le vallon,
Voilà l’errante hirondelle
Qui rase du bout de l’aile
L’eau dormante des marais,
Voilà l’enfant des chaumières
Qui glane sur les bruyères
Le bois tombé des forêts.

L’onde n’a plus le murmure
Dont elle enchantait les bois ;
Sous des rameaux sans verdure
Les oiseaux n’ont plus de voix ;
Le soir est près de l’aurore,
L’astre à peine vient d’éclore
Qu’il va terminer son tour,
Il jette par intervalle
Une heure de clarté pâle
Qu’on appelle encore un jour.

.... [....]


Pensées des morts - A. de Lamartine

vendredi 21 septembre 2012

Grinçons .. bis

Il semblerait que le nombre d’enfants allergiques soit en forte hausse, ce qui se constate, en particulier, dans les restaurants scolaires. IL y a bien des raisons objectives à cet état de fait, les pesticides, le bisphénol, les OGM, le diesel, le lait de vache, etc.... Mais il est une allergie en particulier qui m’interpelle. Il semble que de très nombreux enfants soient aujourd’hui allergiques à la viande de porc. Comme vous le savez, dans l’école de la république, la religion n’a pas de place. Et pas plus dans l’assiette qu’ailleurs. On y sert donc du porc. Et, pour ceux qui ne mangent pas de porc, un moyen simple: l’allergie. Et il y a des toubibs pour signer.

jeudi 20 septembre 2012

Malgré eux.....

L’une des plus grandes souffrances de nos amis alsaciens, c’est d’avoir subi avec ambiguïté le nazisme. Ce qui, de nos jours, se résume à une expression : les “malgré nous”. Or, figurez-vous, mes origines sont assez exotiques, puisque je dois la moitié de mes gènes à l’Alsace et l’autre à la Bretagne. Ce qui me vaut, donc, d’avoir des ancêtres alsaciens. Et je peux vous dire, sans détours, que ces origines sont peu enviables. La chose est très simple : à part mon grand-père, toute ma famille a été nazie. C’est abrupt, sans conteste.... TOUS ! Je les ai rencontrés, une seule fois, en Suisse, où la fin de la guerre (39-45) les avait jetés. Chez l’un d’entre eux, nous avons visité une cave où étaient exposés l’uniforme(SS) de l’aïeul, des photos de l’époque, des armes, des médailles et... le drapeau nazi. Le grand-père, pas le mien, le leur, a même gratifié ma mère, à l’époque, j’avais dix ans, d’un très élogieux : ton fils, ma fille, c’est un vrai Aryen !.... N’allez pas croire que je sois plus fier de mes bretonnes origines, puisque quiconque aura fouillé sait que les Bretons, eux aussi, furent largement collaborateurs du nazisme, pour des raisons de préservation de leur culture.... L’ennemi, c’était la France, évidemment. Alors, pardon, amis alsaciens, “malgré nous", c’est à se plier de rire. Malgré nous ? A l’insu de mon plein gré ?


Rappel : la seule région qui ait échappé à la vague rose des élections régionales dernières et qui, donc,  est restée aux mains de la droite sarkozyste est...... L’Alsace.

mercredi 19 septembre 2012

Aujourd’hui, un grand plaisir.... je suis invité chez “Les Egarés”. J’y livre une exclusivité.. Pour la première fois dans ma vie d’auteur, je mets en ligne les premières lignes d’un ouvrage en cours de fabrication.... A suivre.

C’est ICI




Par ailleurs, on continue de parler de moi.... C’était dans Ouest France, cahier “Pays de la Loire” (cinq départements), le 17/09/12....







mardi 18 septembre 2012

Revoilà le trou.....

A bah revoilà le trou de la sécu. Quinze milliards, dis donc. Vous savez ce que j’en pense. Le trou de la sécu, mon oeil. De la propagande capitaliste. Double avantage : on convainc les citoyens que leur protection sociale doit diminuer et on ouvre la voix aux assurances privées qui, elles, comme par hasard, font des bénefs. Mais là, on tente de nous vendre un truc à pisser de rire. On dépenserait trop en transports vers les centres hospitaliers. A pisser de rire. Depuis des années, on ferme les uns après les autres les centres hospitaliers de province pour les regrouper dans les grandes villes. Et qu’est-ce qu’ils font les gens ? Ils se déplacent, dites donc.... Mr Migaud, responsable de la cour des comptes, ex-socialiste (c’est écrit SOCIALISTE), propose une économie de 450 millions d’Euros sur le remboursement du transport des assurés. Ils vont faire comment, les assurés, pour se soigner ? Y aller à pied ? Les femmes enceintes vont aller accoucher à vélo ? A pisser de rire. On crée le problème (fermeture des CH pour rentabilité) et on vous demande d’y remédier. A la fin, vous n’êtes plus soignés que si vous avez les moyens. Vive le socialisme !...

lundi 17 septembre 2012

GRRRR !!!!.....


Vous me faites chier avec vos religions. Toutes les religions. Pas un intégriste pour racheter les autres, musulmans, chrétiens, juifs, même panier. Et les religions asiatiques avec. Mais condamner les intégristes ne suffit pas... C’est bel et bien la religion, dans l’acception générale de ce terme, qui est à foutre aux chiottes. Depuis qu’un esprit tordu, un crétin, nous a inventé la survie de l’âme, un Grec antique, peut-être même Platon lui-même, la religion nous pourrit la vie. Et tout, dans la religion, nous pourrit la vie. Pas que l’intégrisme. Les cathos modérés, les musulmans modérés, les juifs modérés, tout pareil. Un croyant modéré, ça n’existe pas. Ce serait comme un diesel peu polluant. Une chimère. Aux chiottes, avec vos sornettes. Je repense aux “nouveaux philosophes” qui, dans les années 70, ne cessaient de brâmer que c’est le marxisme qui est pervers et pas seulement ses concrétisations dans les “démocraties populaires”. C’est fou le succès qu’ils ont eu. Mais la religion, ça, bizarrement, pas touche. Et bien, moi, je touche, et je vous le répète : vous nous faites chier avec vos religions à la con.


Marcel Gotlieb- Rhââ Lovely N°2- 1977

dimanche 16 septembre 2012

Pub


Les trois derniers........





samedi 15 septembre 2012

A Une qui se reconnaitra



Tu n’es pas une intellectuelle, malgré ton désir de l’être. Jamais tu ne parviens à te situer sur le terrain du symbolique. Toujours dans le concret, dans le lieu de la compétence avérée. Le pire, c’est ton obtusion, ta certitude d’avoir compris la marche de ce monde. Aucune place dans ton esprit pour le baroque, l’inattendu, la surprise, que tu considères et considèreras toujours comme un artefact, une manie, une déviance, et, ce, malgré toutes les tentatives de tes véritables amis pour ouvrir un tantinet ta vision. Ce que tu attends de qui te conteste, c’est de t’envoyer une bonne fois paître, ce qui t’offre la possibilité, toujours, de te refermer sur tes convictions. Tu es une femme de pouvoir. L’amour du pouvoir est excessif et suppose qu’on n’entende jamais autrui, du simple fait que le pouvoir place au-dessus, hiérarchise. Je ne t’enverrai pas paître. Tu me fais rire et les occasions de rire sont rares.

vendredi 14 septembre 2012

Médusé

Et bien !... C’est la rentrée, d’accord, et, la rentrée, ce n’est jamais un moment agréable, mais reconnaissez : celle-là, elle est particulièrement salée. Du point de vue économique, politique, littéraire, culturel, de celui de votre choix, disons-le, c’est effarant. On est débordé, là, non?... Qu’est-ce qui nous reste à dire ? Que le bordel a toujours été l’occasion d’une renaissance ? Allez !.. On va dire ça !...

jeudi 13 septembre 2012

Traitre

Toute société ne se réforme que grâce à ce qui se passe entre “sa marge et sa limite”.. Ce qui signifie, en clair, que je fais partie des couillons dont on pourrait se prévaloir pour affirmer que, l’un dans l’autre, vous n’avez pas trop à vous plaindre (combien de temps passez-vous l’un dans l’autre ??? Pas assez !...) car le monde, au total, change plutôt en votre faveur... C’est affligeant, comme idée. Je suis complice. Un pur et simple complice de votre aliénation. Combien de temps je vais tenir ? La question est, au moins, posée....

mercredi 12 septembre 2012

Grinçons !...

L’un de paradoxes de l’écrivain, c’est de préférer écrire la vie que la vivre. Un autre, le pire, peut-être, c’est de coucher sur le papier de mots qu’il destine à des gens qu’il n’aime pas, qu’il abbhorre, même, et dont il espère qu’ils vont les acheter. La fenêtre est étroite. D’où le fait que peu y parviennent. C’est au-delà de la contradiction. Une saloperie sans nom. N’en oubliez pas, pour autant, d’acheter mes livres.

mardi 11 septembre 2012

Si j'aurais...

Si j’avais fait ce que je veux, dans la vie, j’aurais été pilote de Formule 1. J’aime les bagnole et j’aime la mort. J’ai bien dit. Je ne me contente pas de m’en foutre.... Je l’aime. Gravement atteint. Parmi tous les cas possibles, mon choix se serait porté sur Ayrton Senna. J’aurais fait Senna. Je serais mort à 34 ans. Ce qui m’aurait évité de faire le con entre 34 et 60. Une seule chose m’en aura empêché. Je mesure 1m90. Et 1m90, ça ne rentre pas dans le cockpit d’une Formule 1. La génétique, quoi. Imparable. C’est à elle que je dois d’avoir aujourd’hui 60 ans. Merci. Parce que je l’aime, la mort, bien entendu, se refuse à moi. C’est mon lot.

lundi 10 septembre 2012

Rien

Ben rien, quoi, la panne... Je vous l'avais dit.. La rentrée. Même pas un bout de texte en stock, pas un poème griffonné sur le coin d'une nappe cet été.. Rien.... Rien qu'un mot : affligé. C'est la rentrée.

dimanche 9 septembre 2012

Pub

Jamais jusqu'à ce jour je n'avais eu autant de bonnes critiques que sur ces deux livres.

Pour juger par vous-mêmes, c'est ICI et LA














Recuerdos est en vente à la FNAC

samedi 8 septembre 2012

Ouf !....

C’est déjà samedi.... J’ai tenu une semaine... A la vérité, je ne croyais pas ça possible en retrouvant mon clavier. La rentrée, quoi....

vendredi 7 septembre 2012

Rentrée 4

C’est la rentrée... Tous les bambins ont repris le cartable. Or, vous le savez, l’école, en France, ça ne marche pas. Ou, plutôt, ça ne marche plus. Principalement pour une raison : au lieu de gommer les inégalités sociales, l’école les reproduit de plus en plus systématiquement. Ça me donne envie de vous ressortir un vieux débat post-soixante-huitard : l’école apprend-elle ou bien désapprend-elle? En d’autres mots, l’école fabrique-t-elle des “Mozart” ou bien les assassine-t-elle chaque jour et dans la bonne conscience de la norme? Le gouvernement a changé, paraît-il. Croyez-vous qu’il va s’intéresser à ce paradoxe?

jeudi 6 septembre 2012

Fumer

A tous les casse-pieds qui veulent encore et encore nous interdire de fumer. Foutez-nous la paix !....



Volutes


Je fume,
tu en grilles une,
il ou elle clope,
nous nous droguons,
vous consommez de l’herbe à Nicot,
elles ou ils pétunent...

Et alors?.....

mercredi 5 septembre 2012

Poésie

Aujourd'hui c'est poésie et c'est ICI

mardi 4 septembre 2012

Ça commence début juillet par un article de Christophe Bregaint sur son blog "poésie, muzik, etc..." à propos de "Recuerdos", mon premier recueil de poésie. C'est ICI






ensuite, au cours de l'été, Marc Meneguz, responsable du blog "Bibliotheca" parle élogieusement de mon dernier roman. C'est LA


Et, pour finir, un article très élogieux dans le Ouest France du 27/08, signé Philippe Gilbert. C'est LA

Merci à tous.....



lundi 3 septembre 2012

C’est la rentrée.... Et me revoilà..

Ce ne sera pas le cas pour tout le monde mais, pour moi, ça commence plutôt bien...

D’abord, au cours de l’été, mon éditeur ( Le Petit Véhicule) a officiellement annoncé la parution de mon recueil de poésie (dont on dit beaucoup de bien ...). C’est ICI

Ensuite, en mon absence, Google a travaillé pour moi.. Une surprise de taille... C’est LA

Et ce n’est pas fini.... Demain, d’autres très bonnes nouvelles (pour moi...)

mardi 17 juillet 2012

jeudi 12 juillet 2012

Nouveauté

Une brisure, de nouveau, dans le silence, pour vous annoncer la sortie officielle de mon nouvel Opus. C'est un recueil de poésie, mon premier.

Il se nomme : Recuerdos ( en couleurs)
Les illustrations sont de Cathy Garcia
Ed. du Petit Véhicule
44 pages - Reliure à la chinoise -  11€



Pour le commander, un mail ICI ou LA

mercredi 11 juillet 2012

Juste une courte interruption du silence pour vous signaler qu'on parle de moi ICI

sur le blog de Christophe Bregaint où je me retrouve en excellente compagnie

Et j'en suis ravi ....

lundi 2 juillet 2012

Vacances

Ça sent les vacances.... Je vais vous abandonner car, ainsi que vous l’aurez noté, je suis un intégriste de l’inactivité et de la paresse... Pas un jour de trop... C’est aujourd’hui la der.... A la prochaine.



Si vous voulez me retrouver, avant la grande interruption, je vous rappelle que je serai au nombre des experts et, donc, présent, au “grand bazar des savoirs”, dans le cadre du “voyage à Nantes”, les 6,7,9,10 et 11 juillet, de 21h à miniuit, dans l’enceinte de l’école d’archi de Nantes.



Et si je vous manque déjà, je vous rappelle la sortie récente de mon dernier opus (en date), un gros livre qui tiendra quelques jours et qui fera un excellent oreiller sur la plage.Pour le commander, c'est .



Vous pouvez également retrouver tous les autres ici.

Un petit mot, peut-être, au cours de cet été, pour la sortie officielle de mon recueil de poésie "Recuerdos (en couleur)"

samedi 30 juin 2012

Le grand soir

Très grand jour pour moi : je suis officiellement poète. D’aucuns le savaient, m’ont encouragé, même, et c’est aujourd’hui une réalité. J’ai reçu hier le premier exemplaire de ce qui sera mon premier recueil de poésie. Ça devrait ressembler à ça :


Version non définitive, en cours de dernières corrections, vous devriez en entendre parler par là assez rapidement.

Un extrait ici

Recuerdos (en couleur) - Illustrations de Cathy Garcia
Editions du Petit Véhicule - 45 pages- 11€

vendredi 29 juin 2012

Joie passagère

La Giordano est virée de France Inter !.... Joie !... De courte durée, la joie, évidemment, car je suis certain que la direction de la radio française va nous trouver pire que cette gourde inculte pour la rentrée... On peut leur faire confiance.

jeudi 28 juin 2012

mercredi 27 juin 2012

Rhhaaa !....

Le gouvernement, en la personne de sa ministre aux droits des femmes, parle d’interdire la prostitution. C’est pas bien, la prostitution. Je n’y ai d’ailleurs jamais eu recours, jusqu’à ce jour du moins (n’insultons jamais l’avenir..). Ce n’est pas bien et alors ?, ai-je envie de dire. Autant essayer d’arrêter une rivière, elle disait, ma mère-grand. Derrière cette posture morale, aucune réalité. Interdire la prostitution !... Quelle connerie. Imaginez qu’on ait interdit la prostitution dans l’antiquité et que ça ait marché (ça n’aurait jamais marché..). Imaginez. Vous voyez la gueule qu’auraient la littérature, la sculpture, la peinture, s’il n’y avait eu les putes sublimes de notre histoire ? Interdire la prostitution !.... Bande de culs serrés !... Intégristes !... C’est quoi le prochain hochet ? Interdire de vieillir ?... Interdire les seins nus ? Interdire l’adultère ? Interdire d’être con ? Interdire la guerre ? Interdire la mort ? Bande de cons !...

mardi 26 juin 2012

Gasoule

Le gasoil est cancérogéne (autrefois, on disait cancérigène.. O pour I.... vous avez une explication?...) 42 000 morts par an. Le tabac est cancérigène.... 60 000 morts par an.... On supprime le gasoil ?... Bon, allez, on va interdire le tabac !... Une seule idée me vient : Vive l’anarchie !....

Sur ce sujet, un nouveau livre à lire ICI


vendredi 22 juin 2012

jeudi 21 juin 2012

Salon

Salut,

demain, je pars pour Noirmoutier, La Guérinière, un salon, où j'aurai deux casquettes, celle de l'auteur, celle de l'éditeur.... Venez me voir.. Noirmoutier vaut le détour. Avec tout ça, je n'ai pas eu le temps de penser à un message pour aujourd'hui.....


mercredi 20 juin 2012

Vie

Se lever
boire le café
prendre la voiture
pointer
se changer
mettre le casque
saluer la machine
la mettre en route
la vérifier
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
pause
casse dalle
pinard
y retourner
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
Pause
déjeuner
pinard
café
y retourner
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
Pause
pisser
recommencer
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
mettre une tôle plate
appuyer sur le bouton
enlever la tôle emboutie
s’arrêter avec la sirène
se changer
rentrer
canapé
télé
gueuler sur les gosses
manger
mettre la main au cul de la bourgeoise
télé
s’endormir sur place
aller se coucher
dormir
et recommencer
pour finir,
considérer la mort comme une délivrance.

mardi 19 juin 2012

Avenir

Ah !... L’espoir !... Je vois un tas de gens qui croient qu’on va s’en tirer, passer au travers. On a gagné les élections, pas vrai ? On croise les doigts, là.. On allume des cierges, pour les croyants, on s’entoure de grigris, pour les superstitieux, souvent les mêmes. On ne va pas passer. Pas dans cet état-là, en tous cas. En slip, on va se retrouver. Parce qu’on ne touche tout simplement pas au pognon. Touche pas au grisbi, salope...

(Même message qu’hier mais sans les poètes....)

lundi 18 juin 2012

O temps ....

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

" Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
Oubliez les heureux.

" Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
Va dissiper la nuit.

" Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons ! "

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?

Eh quoi ! n'en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
Ne nous les rendra plus !

Lamartine


Sous le pont Mirabeau coule la Seine
            Et nos amours
       Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine

     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
            Tandis que sous
       Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse

     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure

L'amour s'en va comme cette eau courante
            L'amour s'en va
       Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente

     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
            Ni temps passé
       Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure

Apollinaire

samedi 16 juin 2012

Über alles

« L’Allemagne s’est détruite elle-même – et l’équilibre européen – deux fois au cours du XXe siècle, mais a su ensuite convaincre l’Occident qu’elle avait tiré les leçons de ses erreurs passées. Ce n’est que de cette manière – reflétée de la façon la plus vive par son adhésion au projet européen – que l’Allemagne a obtenu un consentement à sa réunification. Il serait à la fois tragique et ironique qu’une Allemagne unifiée provoque la ruine, par des moyens pacifiques et les meilleures intentions du monde, de l’ordre européen pour la troisième fois«.

« L’Allemagne va-t-elle encore une fois conduire l’Europe à sa ruine ?  »

                                            Joschka Fischer

(Vice-chancelier et ministre fédéral des Affaires étrangères de la République fédérale d'Allemagne dans le cabinet Schröder, d’octobre 1998 à octobre 2005).

vendredi 15 juin 2012

Godwin VS Brecht

Loi de Godwin ou Bertolt Brecht ? Car, s’il est encore fécond, ce foutu ventre, et tout démontre qu’il l’est, ces temps-ci, il y a bien un moment où l’on en arrive à traiter l’autre de nazi à juste titre. Ce qui tendrait à démontrer que la “loi” de Godwin ne s’applique pas systématiquement. Et, donc, que ce n’est pas un principe. Une loi, comme toute loi, supporte des exceptions. Jusqu’à ce qu’on ait trouvé une nouvelle loi qui reprend, elle, les exceptions. Tout démontre qu’effectivement, en France, en 2012, il y a des graines de nazi. Comme j’ai l’habitude de le dire, sous des habits de moine, il y a parfois des moines. C’est étonnant, d’ailleurs, le succès de Godwin. Je ne sais rien des opinions politiques de cet homme et je ne peux donc pas conclure qu’il n’y aurait aucun hasard dans sa démarche. Par contre, il semblerait que la ruée médiatique sur cette “loi” arrange pas mal de monde. Les graines de fachos, par exemple.

jeudi 14 juin 2012

Gazouillis

Tweet, tweet, tweet.. Cui, cui, cui.... Cuit... Et, pendant ce temps-là, on oublie les accords UMP-FN.... Les vieux militants de 68 répétaient un truc en boucle, radoteurs qu’ils étaient, un slogan de 36, paru dans le très objectif Figaro : plutôt Hitler que le Front Populaire (véridique). Eux, les gens de droite, ils n’ont pas changé d’un iota....

mercredi 13 juin 2012

Plage

Bientôt l’été, les vacances, le dépaysement et la plage ....






Ça donne envie, non ?.....

dimanche 10 juin 2012

Pub

Aujourd'hui, un coup de pub pour le dernier livre en date de mon ami Stéphane Prat qui nous livre une biographie au fil de l'écriture du gigantesque Jack London. Stéphane qualifie lui-même ce livre d'«impossible», ce qui me paraît être un excellent qualificatif pour ce texte extraordinaire et extraordinairement construit.

Sur la route de Jack London - Editions du Petit Pavé - 188 pages - 20€

samedi 9 juin 2012

Harcèlement

Il semblerait que, depuis que la loi sur le harcèlement a été abolie, les harceleurs s’en donnent à coeur joie, convaincus qu’il n’y aura pas de conséquences. Je vous laisse juges. Ce que je peux dire, c’est que jamais, au grand jamais, je ne pourrais faire ça. Et, ce, depuis que je suis tout petit. Harceler me fait horreur. Mieux, draguer également. Car la frontière me semble ténue entre drague et harcèlement. Et je peux aussi vous dire que mes congénères masculins traitent les gens comme moi, les réservés, de tous les noms d’oiseaux, pd, tarlouze, femmelette, etc... La logique du harcèlement est si répandue que même les mecs qui y voient à redire sont harcelés.

vendredi 8 juin 2012

Blade Runner



Fin du parcours. Le "replicant" s’éteint. Dans ses yeux, toutes ses aventures. Avec lui, toute son infinie mémoire disparaît. Bien qu’il ne soit pas humain, il pleure. L’une des scènes de mort les plus belles du cinéma.

Et nous, qu’est-ce qui va disparaître avec nous quand nos yeux se fermeront ? A part nous, je veux dire.

jeudi 7 juin 2012

Farenheit 451

Ray Bradbury a tourné la dernière page de son livre personnel. L’occasion de parler de son best seller, Farenheit 451. C’est un livre sur une très bonne idée, une idée proche du bon sentiment, du romantisme, le fait de sauver les livres coûte que coûte. Quelqu’un a dit, je crois, qu’on ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments. On pourrait, par exemple, évoquer le fait que, dans les livres, on trouve principalement la culture bourgeoise, soit parce que les auteurs sont des bourgeois, soit parce que, quand ils ne le sont pas, rares sont ceux qui ne tentent pas, justement d’y entrer, de se conformer. En ce sens, on pourrait considérer que le mal dont souffre l’humanité trouve tout entier son origine dans les livres. Et que, par conséquent,.... Mais ce serait une taquinerie....